Alibaba Group et la CNUCED lancent l’initiative eFounders

Alibaba Business School et la CNUCED ont accueilli la classe inaugurale d’entrepreneurs africains en Chine pour un cours intensif de deux semaines sur le commerce électronique

HANGZHOU, Chine, 23 novembre 2017 /PRNewswire/ — Alibaba Business School et la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) ont réuni 24 entrepreneurs basés en Afrique pour participer à la première initiative eFounders.

Alibaba Group and UNCTAD Launch eFounders Initiative

L’initiative eFounders est la première étape pour concrétiser l’engagement pris par Jack Ma en tant que conseiller spécial pour les jeunes entrepreneurs et les petites entreprises à la CNUCED visant à apporter de l’aide à 1 000 entrepreneurs de pays en voie de développement au cours des cinq prochaines années. Elle fait partie d’un ensemble de partenariats intelligents créés par la CNUCED pour atteindre les objectifs de développement durable. En réduisant la fracture numérique à laquelle sont confrontés les jeunes entrepreneurs dans les pays en voie de développement, l’initiative eFounders contribue à faire en sorte que personne ne soit laissé de côté par l’économie numérique, comme le préconise le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations unies. L’initiative eFounders est également conforme à la mission d’Alibaba visant à aider les petites entreprises à réussir sur leur marché local et au-delà en mettant à profit le pouvoir de la technologie.

Alibaba Group and UNCTAD Launch eFounders Initiative« Aujourd’hui, nous devons faire preuve d’intelligence pour ne pas rater l’occasion que représente le commerce électronique, à la fois en tant que moteur de croissance et comme source d’inclusivité », a déclaré Mukhisa Kituyi, secrétaire général de la CNUCED. « Il existe des différences notables dans la manière dont les pays l’utilisent et dont ils en bénéficient. Ce contraste est particulièrement frappant en Afrique, où moins de cinq pour cent de la population fait des achats en ligne. »

Les deux douzaines de participants ont été sélectionnées parmi plus de 700 candidats à travers un processus de candidature rigoureux. Tous les participants sont des pionniers dans leur domaine respectif, qui va des services de paiement mobile au big data en passant par la vente au détail, la logistique, et bien d’autres. Dans le cadre du programme, ils se sont engagés à être des agents du changement dans leur pays d’origine. Une fois diplômés, tous s’efforceront d’appliquer les enseignements du programme et de transférer leur savoir-faire aux autres pour améliorer l’infrastructure du commerce en ligne dans leur pays.Alibaba Group and UNCTAD Launch eFounders Initiative

Ces jeunes pionniers du commerce électronique sont venus de sept pays africains pour participer au programme au siège mondial d’Alibaba, à Hangzhou, et s’inspirer de l’expérience de la Chine pour construire un écosystème de commerce électronique. Le cours intensif de deux semaines a abordé le développement des capacités en matière de commerce électronique, de la gestion des stocks au commerce rural en passant par la logistique et les systèmes de paiement mobile, ainsi que la meilleure façon d’utiliser les données pour capturer les préférences des consommateurs. Les entrepreneurs ont également eu l’occasion d’assister au festival du shopping du 11/11, ainsi qu’à une réunion privée avec le fondateur et président exécutif d’Alibaba, Jack Ma.

Alibaba Group and UNCTAD Launch eFounders Initiative« À l’avenir, nous ne pourrons pas nous contenter du G20 et du B20 pour créer le développement inclusif dont le monde a besoin », a déclaré Jack Ma. « Nous avons besoin d’un G200 et d’un B200 », a-t-il ajouté, appelant à un engagement actif auprès des étudiants, des responsables gouvernementaux et des entrepreneurs des pays et des marchés de plus petite taille. Alibaba Group a pour objectif de servir 20 millions de consommateurs et de créer 100 millions d’emplois et 10 millions de PME rentables. Le B200 est un élément clé pour réaliser cet objectif. L’initiative eFounders est la première incarnation concrète de la promesse d’un B200.

L’une des participantes du Kenya, l’entrepreneuse de 29 ans Catherine Mahugu, a déclaré : « C’est la première fois que je vois ce que signifie le concept d’inclusion numérique. »

Damilare Ogunleye, entrepreneur nigérien de 31 ans, a ajouté : « Lorsque je reviendrai dans mon pays, je m’efforcerai d’enseigner à toutes les personnes impliquées dans mon secteur d’activité comment tirer profit de la technologie pour mieux capturer et analyser les données. »

« Cette initiative vise à autonomiser les entrepreneurs africains », a déclaré Brian A. Wong, vice-président d’Alibaba Group et responsable du programme Global Initiatives. « Nous croyons que ces entrepreneurs participants joueront un rôle très important dans la création d’une nouvelle économie dans leur pays. Nous souhaitons qu’ils deviennent les Jack Ma de leurs pays respectifs. »

Pour de plus amples informations, consultez :
Alizila : Entrepreneurs Chart New Course for African E-Commerce with Help from Jack Ma

Séquences vidéo

CNUCED : Faster, better and together: the road to inclusive e-commerce in Africa

Vidéo de Jack Ma et de la réunion de la CNUCED avec les jeunes Africains

Related Post
Sunyani West District, Ghana, Dec. 14, 2017 (GLOBE NEWSWIRE) — Bernice Dapaah, founder of the
LONDRES, 13 décembre 2017 /PRNewswire/ — Azito Energie, filiale du groupe Globeleq, producteur d’électricité de premier
LONDON, Dec. 13, 2017 /PRNewswire/ — Globeleq, a leading independent power producer solely focused on Africa,